Comment maîtriser l’orientation en randonnée ?

Vous souhaitez partir en randonnée ? Que vous soyez un randonneur aguerri ou un simple amateur, vous ne pouvez pas partir sans carte. Si vous connaissez le terrain depuis des années, vous pourrez certainement vous en passer, mais il est toujours intéressant d’en posséder une. Vous n’êtes pas à l’abri de vous perdre, par exemple.

Néanmoins, se repérer sur une carte est souvent difficile. Beaucoup de personnes n’y arrivent pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils n’arrivent pas à assimiler les différents pictogrammes que cette dernière possède. Comment différencier un cours d’eau, d’une forêt, si vous ne savez pas à quoi cela doit ressembler ?

Aussi, il est important que pour partir en randonnée, vous ne pouvez pas prendre n’importe quelle carte. Certes, elles vous indiqueront toutes, à peu près la même chose. Néanmoins, certaines seront beaucoup moins précises que d’autres. C’est à cause de cela, que vous pourrez vous perdre.

Si vous souhaitez à tout prix éviter cela, suivez le guide ! Nous sommes là pour vous aider à vous orienter en randonnée, grâce à une carte géographique !

Qu’est-ce qu’une carte géographique ?

On a tous, un jour, vu une carte. Que ce soit pour trouver son chemin ou essayer de se repérer, la carte est l’un des meilleurs éléments qui peuvent nous aider. Néanmoins, dans les faits, une carte est une représentation géographique d’un endroit. Notons également qu’il est possible de connaître le nombre de kilomètres que possède une carte. En effet, en fonction de l’échelle, il suffit de faire un petit calcul. Sachez également que toutes les cartes géographiques ne sont pas toutes à la même échelle.

Pour se repérer sur une carte géographique, il suffit de faire attention aux différents symboles, codes couleurs ou encore icônes. Pour lire correctement une carte, vous devez vous approprier le langage de cette dernière. Aussi, il est important de noter que vous devez toujours vous fier aux indices fiables lorsque vous regardez une carte, comme par exemple les rivières ou encore les forêts.

Néanmoins, il est important de noter qu’une carte n’est pas forcément à jour. En effet, si certains chemins ne changent pas, il se peut que sur une carte routière, par exemple, les routes construites récemment n’y soient pas indiquées. Aussi, tous les détails représentés dans un espace ne sont pas forcément représentés dans un souci de lisibilité.

A l’inverse, certains chemins peuvent être indiqués sur votre carte mais ne plus exister dans la réalité. Les vieux chemins de randonnée sont souvent retracer ailleurs pour permettre aux amateurs de pouvoir y accéder plus facilement.

Les cartes topographiques pour s’orienter en randonnée

Qu’est-ce qu’une carte topographique ?

Une carte topographique n’est autre qu’une carte possédant plusieurs éléments clé :

  • Le relief qui correspond aux différentes montagnes alentours.
  • Les cours d’eau tels que les fleuves, les rivières ou encore les ruisseaux.
  • Les aménagements urbains comme les maisons ou les autres chemins, par exemple.

Toutes les cartes topographiques ne sont pas les mêmes. En effet, certaines vont beaucoup plus dans le détail que d’autres. Quoi qu’il en soit, elles donnent, en général, le même nombre d’informations.

Vous n’avez pas besoin d’apprendre à lire une carte topographique. En effet, si vous savez déjà comment se lit une carte, vous savez lire une carte topographique. Si à l’inverse, vous ne savez pas lire une carte, vous pouvez vous familiariser avec une carte plus simple. En effet, les cartes topographiques ont plus d’informations, qu’une carte routière. Pour un débutant, il sera sans doute difficile de lire entre les différentes lignes. Néanmoins, une fois que vous avez appris à lire une carte routière, vous pouvez vous attaquer à la lecture d’une carte topographique. Pour vous aider, essayer d’en prendre une de votre région, et allez vous promener ! C’est ainsi que vous découvrirez et appréhenderez au mieux les différents éléments de la carte.

Pourquoi utiliser une carte topographique en randonnée ?

Le premier élément qu’il est important de noter est qu’une carte topographique permet de passer du 2D au 3D. Autrement dit, vous verrez les reliefs sur une carte topographique, ce qui est impossible à faire avec une carte routière, par exemple.

Comme vous devez le savoir, le relief est très important lorsqu’on part en randonnée. En fonction des courbes de niveau, vous pouvez savoir ce qu’il y a autour de vous. Autrement dit, vous pourrez facilement voir où vous allez et où vous êtes. Plutôt pratique, non ?

Comment reconnaît-on une carte topographique ?

De manière générale, une carte doit toujours avoir trois éléments principaux :

  • Une échelle : c’est ce qui permettra de connaître la distance réelle que vous aurez à parcourir. Elle se situe, en générale, en bas à droite de votre carte.
  • Une légende : cela vous permettra de reconnaître les différents éléments présents sur votre carte. C’est ce qui vous aidera à lire cette dernière.
  • Une orientation : c’est obligatoire puisque c’est ce qui vous permettra de prendre votre carte dans un sens ou dans l’autre. Au minimum, le Nord doit être indiqué sur une carte topographique, vers le haut.

Une carte topographique possède des éléments supplémentaires, en comparaison à une carte géographiques. En effet, une carte topographique doit obligatoirement comporter des courbes de niveau. C’est ce qui permettra de lire le relief et donc de savoir quel sommet vous avez devant vous. C’est une aide précieuse en randonnée, surtout lorsqu’on ne connaît pas le terrain.

L’autre élément que possède une carte topographique est des éléments humains. Beaucoup de cartes possèdent ce genre de légendes, mais les cartes topographiques en sont dotées obligatoirement.

Quelle échelle pour s’orienter en randonnée ?

Pour avoir une carte fiable et claire, vous devez opter plutôt pour une échelle de 1 / 25 000. C’est l’échelle qui vous donnera les meilleures indications.

Si vous êtes plus expérimentés ou que vous connaissez déjà le terrain, une carte de 1 / 50 000 peut amplement suffire. Néanmoins, si vous êtes débutant, cette carte ne sera pas aussi claire qu’une carte ayant l’échelle à 1 / 25 000.

Partir en randonnée sans carte ? C’est impossible. C’est le meilleur moyen de vous perdre. Si vous n’avez pas de cartes possédant une échelle de 1 /,25 000 ou de 1 / 50 000, optez pour une carte ayant une échelle plus petite. Il vaut mieux avoir ce genre de carte, que de ne rien avoir.

Les cartes topographiques IGN

Si nous vous conseillons d’opter pour une carte topographique IGN, il y a une raison. En effet, ce sont des cartes fiables et claires. Tout le monde peut lire une carte IGN, sans problème. De plus, la renommée des cartes IGN n’est plus à faire, puisque c’est les cartes les plus utilisées en France. Lorsque vous irez acheter votre carte, vous prendrez certainement une carte IGN, sans même vous en rendre compte.

L’organisation des cartes IGN est plutôt simple. En effet, chaque pays est découpé en différentes zones. Si nous prenons l’exemple de la France, vous pouvez trouver des cartes IGN spécialement conçues pour la Savoie, par exemple. Il existe deux types de cartes IGN pour la randonnée :

  • Les cartes bleues
  • Les cartes Top25

La différence entre ces deux types de cartes ? Les cartes Top25 offrent une plus grande superficie que les cartes bleues. Si vous souhaitez une zone plus précise, les cartes bleues feront entièrement l’affaire.

Pour conclure, nous espérons que cet article, concernant les cartes de randonnée vous aura aidé. En effet, c’est l’outil qu’il vous manque impérativement pour vous orienter. Après tout, ce sera dommage de partir à l’aventure et de se perdre, non ? Sachez également que vous si vous savez lire un type de carte, vous serez en mesure, de lire une carte topographique facilement. L’orientation sur les cartes se fait de la même façon d’une carte à une autre.

Aussi, il est important de ne pas partir les mains vides, en randonnée. Même si vous connaissez le terrain, vous n’êtes pas à l’abri qu’un chemin soit détourné. De plus, avec une carte est toujours rassurant. En fonction des courbes de niveau, vous pourrez notamment vous orienter facilement. Les indications présentes dans la légende pourront également vous aider à lire votre carte. Il n’y a rien de compliqué. Lire une carte vous permettra de pas vous perdre !

Vous ne savez pas lire une carte ? Qu’attendez-vous pour apprendre ? En effet, à l’heure des GPS de moins en moins de personnes lisent les cartes. Mais comment feriez-vous, avec votre GPS, lorsque vous aurez perdu votre chemin ? Pensez-vous réellement que votre GPS pourra vous aider ? La réponse est non. Savoir lire une carte est donc primordial à l’heure d’aujourd’hui.

Dernière mise à jour: 27/09/22