QUEL SONT LES DIFFÉRENTS TYPES DE SKI

Quel sont les différents types de ski ?

(Last Updated On: septembre 8, 2021)

Fermez les yeux et pensez à skier. Il est probable que vous imaginez le ski alpin avec des touristes avec des couleurs vives qui dévalent les pistes. Mais saviez-vous qu’il existe plusieurs types de ski? Chacun avec ses propres skis, fixations et équipement?

Lorsque vous débutez en ski, il est judicieux de comprendre les différents types. Cela signifie que vous pouvez acheter le bon équipement et pratiquer les techniques qui vous permettront d’aller plus loin et plus rapidement. C’est un bonus supplémentaire que lorsque quelqu’un vous demande si vous êtes «freestyleur», vous n’allez pas lui donner un regard vide.

Ici, mon travail consiste à éliminer ces moments de « je n’ai aucune idée ». Alors continuez à lire pour avoir une idée des différents types de ski que vous pourriez trouver!

Fondamentalement, tous les types de ski sont les mêmes. Vous attachez vos pieds à deux bâtons et avancez dans la neige. Mais c’est là que finissent les fondamentaux. Il y a la descente, du terrain plat et même la montée. Certains types conviennent aux accros à l’adrénaline, tandis que d’autres sont parfaits pour des exercices occasionnels le dimanche après-midi. Le grand avantage de ce sport varié est qu’il existe un type de ski pour tout le monde.

LES TYPES DE SKI À SAVOIR

LE SKI ALPIN

Le ski alpin est le type de ski le plus répandu. Les skieurs alpins sont presque toujours dans les stations ou les vallées. Ils utilisent des télésièges, des télécabines et des remontées mécaniques pour atteindre le sommet des pistes. Chaque nuit, les pistes sont damées et les premiers skieurs qui remontent le matin bénéficient de pistes fraîches.

La plupart des skieurs apprennent, dans une certaine mesure, sur les pistes. Avec des pistes graduées, de facile à expert, apprendre à skier sur piste vous permet de choisir votre pente. Toutes les stations ont des écoles de ski et des magasins de location de ski, ce qui facilite l’apprentissage sur les pistes.

Les skieurs alpins utilisent des chaussures qui se clipsent dans des fixations alpines et sont fixées à la pointe et au talon. En cas de chute, les fixations aident automatiquement à livérer la chaussure pour éviter les blessures aux jambes.

LE BACKCOUNTRY

Backcountry est un terme assez large qui couvre tout le ski en montagne mais pas sur piste. Le ski de randonnée relève également du terme «backcountry », tout comme le «ski de randonnée à grande distance de refuge en refuge».

Parce que le ski de randonnée ne ce pratique pas dans une station, il s’agit souvent de faire du ski de randonnée en montagne avant de descendre les lignes que vous choisissez vous-même. Certains skieurs hors pistes utilisent les télésièges pour se rendre en haut avant de faire du ski de randonnée plus loin en dehors de la station.

Le backcountry est un type de ski très flexible car l’ensemble de la chaîne de montagne est un espace pour les skieurs. En fait, une fois que les skieurs backcountry ont évalué les risques d’avalanche, la seule limite est leur moyen de faire de la randonnée jusqu’au sommet. L’héliski est un autre moyen d’atteindre les hauteurs des régions de backcountry.

Les randonneurs à ski utilisent principalement des fixations qui permettent au talon de rester libre tandis que l’orteil reste attaché pour permettre une marche facile avec les skis. Les randonneurs à skis montent la montagne en utilisant leurs skis pour marcher avec des crampons sur les bases pour tenir la neige.

LE SKI NORDIQUE

Le ski nordique (également appelé ski de fond) est une forme de ski qui se pratique sur des terrains beaucoup plus plats que les terrains de ski alpin et de ski backcountry. En fait, les skieurs de fond ont tendance à ne pas descendre du tout. Développé comme moyen de transport pratique, certaines personnes utilisent encore les skis nordique pour se rendre de A à B aujourd’hui.

Il existe deux styles typiques de ski nordique, un mouvement de foulée et un mouvement de patinage. Le ski nordique se déroule dans des paysages recouverts de neige et n’a pas besoin de montagne, ce qui en fait un excellent sport pour ceux qui ne vivent pas à proximité de chaînes de montagnes mais qui ont des hivers enneigés.

Les skieurs nordique utilisent de longs bâtons à la hauteur des coudes pour se propulser le long du parcours et, même s’il s’agit d’un sport de loisir, il peut aussi être extrêmement difficile. Avec des fixations et des chaussures de ski nordique spécifiques qui permettent au talon d’être levé librement, l’équipement pour ce type de ski ne peut pas être utilisé pour un autre type de ski.

FREESTYLE

Un type de ski relativement nouveau, le freestyle est un sport beaucoup plus ludique. Utilisant des fonctionnalités sur les pistes, les parcs et les half-pipes, les skieurs freestyle considèrent l’ensemble de la station comme leur terrain de jeu. Avec les sauts et les rotations, les skieurs freestyle rendent tout plus cool.

Le ski freestyle est une évolution naturelle du ski alpin et du ski des parcs et les skieurs freestyle ont combiné les deux. Amenant les compétences du parc sur les pistes et même dans l’arène de backcountry, il s’agit d’un style en constante évolution qui gagne en popularité.

Les skieurs freestyle utilisent des fixations alpines et des skis alpins, souvent avec deux pointes. C’est à cet endroit que les pointes et les queues des skis sont relevées pour permettre aux skieurs d’aller en arrière comme en avant.

Le skieur freestyle français Candide Thovex a vraiment contribué à faire connaître le ski freestyle au cours des dernières années, tant en station que dans le backcountry.

VIDÉO: UN DE CES JOURS – CANDIDE THOVEX

SKI DE COURSE SLALOM

Le slalom est un sport commun en Europe en particulier. Habituellement des courses courtes, de nombreuses villes de ski ont leurs propres équipes locales et les enfants commencent dès le plus jeune âge.

Vraiment un type de ski alpin, le ski de course est un passe-temps amusant le week-end et améliorera certainement vos virages et votre contrôle. Les skieurs de slalom utilisent des bâtons de course sans embouts et portent des protège-tibias et du lycra.

LE TÉLÉMARK

Par Happy-marmotte — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=31198505

Avec beaucoup de similitudes avec le ski de randonnée, les skieurs de télémark ont ​​également un talon libre, ce qui rend le ski de randonnée possible. La différence est dans la descente. Les skieurs de télémark conservent le talon libre en descente, tandis que les randonneurs peuvent se fixer le talon sur leurs fixations, ce qui les transforme efficacement en fixations de descente.

Les télé-skieurs ont non seulement un talon libre, mais ils skient également avec un ski en avant de l’autre avec le genou à l’arrière et le talon en arrière. Cette technique est aussi la façon dont les sauteurs de ski atterrissent

Le téléski est une technique différente du ski alpin car vos talons peuvent se soulever même en descente. Parce que cela implique de laisser tomber un genou de façon continue, vous développerez rapidement des cuisses en acier. Bien que la technique puisse être difficile à apprendre, une fois que vous la maîtrisez, cela ne ressemble à rien de ce que vous avez jamais expérimenté. Vous aurez l’impression de voler.

Même si la popularité du ski de télémark est à la hausse, la communauté est encore assez petite et si vous commencez à faire du téléski, chaque autre téléskieur3 sur la piste sera votre nouvel ami.

CHOISISSEZ VOTRE TYPE DE SKI

La grande chose à propos de la présence de plusieurs types de ski est qu’ils sont tous complémentaires. Si vous prenez des vacances dans une station de ski, il y a de fortes chances que vous puissiez essayer la plupart d’entre eux la même semaine! Assurez-vous de choisir des skis selon votre niveau de pratique !

Beaucoup de stations ont des zones hors piste pour les débutants qui sont marquées et patrouillées. Cela donne aux débutants alpins une excellente occasion d’essayer un peu de hors piste ou de backcountry. Les villes de ski auront souvent des guides de ski de randonnée qui vous loueront tout le matériel et vous emmèneront dans des zones qui vous conviennent.

Cela ne s’arrête pas là non plus, avec les dômes de neige artificielle, vous pouvez apprendre le ski alpin même s’il n’y a pas de neige à des centaines de kilomètres. Si vous avez la chance de vivre dans une région enneigée, rejoindre un club de ski local est un excellent moyen d’essayer différents types de ski et de rencontrer d’autres skieurs.

Presque tous les skieurs commenceront par le ski alpin ou le ski nordique, comme tous les autres style de ces deux types de ski. La chose la plus importante est de se taper dedans et de commencer. Bientôt, tout le spectre du ski sera votre terrain de jeu!

Laisser un commentaire