Les meilleurs conseils pour s’entraîner pour VTT
Share:

Les meilleurs conseils pour s’entraîner pour VTT

La vérité soit dite; le vélo de montagne est complètement différent du vélo normal auquel nous sommes tous habitués. Outre les grandes compétences que vous devez posséder, ce type de vélo est axé sur la force, l’endurance et, surtout, la santé cardiovasculaire.

Vous avez besoin de ces trois éléments clés pour soutenir ces pistes difficiles et les concurrents compétitifs.

Si vous êtes intéressé par ce type particulier de vélo et que vous ne savez vraiment pas par où commencer, nous allons vous aider à entrer dans le jeu. Voici comment s’entraîner au VTT.

Travaillez votre endurance

Parlez à n’importe quel cycliste de montagne sérieux aujourd’hui; ils vous diront tous à quel point l’endurance est essentielle au succès du vélo de montagne. Que vous soyez professionnel ou amateur, vous devez travailler votre endurance avant de pouvoir vous lancer dans le vélo de montagne. C’est la clé. le vélo de montagne peut s’étendre sur plusieurs kilomètres, ce qui n’implique pas seulement des terrains variés, mais peut durer plusieurs jours. En bref, vous devez être capable de résister aux longues distances et aux ascensions folles.

Alors, comment obtenir toute l’endurance dont vous avez besoin pour le VTT? Nous sommes certains que c’est la première question qui va venir à l’esprit. Savoir si vous êtes prêt pour ce type de vélo est assez simple; tout se résume à vous. Vous pouvez réellement décider de tester votre niveau d’endurance sur la route. Prenez votre vélo et partez pour ces longues séances de cyclisme. Faites cela pendant environ une semaine et continuez à augmenter la distance chaque jour pendant les séances. Cela vous aidera réellement à développer la force indispensable pour vous permettre de maintenir un rythme constant pendant une période de temps considérable.

En outre, combiner ces longues randonnées avec quelques pistes cyclables techniques aidera à améliorer votre cardio et la force d’endurance la plus importante. Si vous pouvez également rejoindre un groupe cycliste local, profitez-en pleinement.  Cela portera votre niveau d’endurance à un tout autre niveau.

Essayez différents entraînements

Il est également essentiel d’incorporer un certain nombre de séances d’entraînement dans votre séance d’entraînement si vous voulez être un cycliste de montagne prospère. C’est important; après tout, nous avons cette formation spécifique qui peut vous aider à améliorer cette capacité.

Entrainez vous et, …. entrainez vous

Pour que le vélo de montagne soit un succès, un entraînement constant doit figurer en tête de liste. 

Vous pouvez également pratiquer à la maison. Vous pouvez réellement effectuer un certain nombre de manœuvres dans le confort de votre gymnase. Vous pouvez également faire des tours autour de votre quartier. Le faire avec des amis peut en réalité être une source d’encouragement supplémentaire, ainsi qu’un environnement favorable. Ces cours en salle peuvent également fournir tout ce dont vous avez besoin pour un entraînement hors saison.

Travailler sur vos jambes

Pour le vélo de montagne, les jambes fortes sont tout. Si vous souhaitez pédaler pendant des heures et produire la puissance indispensable pour pousser votre vélo sans problème, vos jambes doivent être en forme. Il y a un certain nombre de choses que vous pourriez réellement faire pour développer une grande force dans cette partie du corps. Réservez du temps et diviser des squats, des fentes latérales et un certain nombre de sauts. Assurez-vous d’introduire ces quelques exercices dans l’ensemble du programme de formation. 

Un corps fort est essentiel

Tout comme vos jambes, le corps est pratiquement l’une des parties les plus importantes à renforcer. Il joue un rôle clé dans le vélo de montagne car il fournit un équilibre indispensable. Idéalement, ces abdominaux robustes offrent de nombreux avantages. En tête de liste, cela vous donne plus de résistance et d’excellentes performances.

Pour vous aider à travailler cette partie, vous devez en fait essayer de faire 200 à 300 crunches classiques chaque jour. Mot d’avertissement cependant; si vous êtes amateur et que vous ne le faites que pour la première fois, commencez lentement et augmentez progressivement la répétition à mesure que vous progressez. De plus, la récupération musculaire est essentielle. permettez une journée entre les sessions car cela vous permettra de récupérer.

Toujours être vigilant et toujours regarder devant

Une autre tactique pour devenir un grand cycliste de montagne consiste à apprendre à être vigilant en tout temps. Vous devez également être capable de regarder en avant et de parcourir le sentier en quelques secondes. Bien que c’est une chose que nous savons tous que nous devrions faire, il y a un assez bon nombre de personnes qui ne la pratiquent pas. Lorsque vous vous entraînez à cela, essayez d’utiliser votre vision pour vous alerter de tout obstacle imminent qui se trouve à proximité de vous. Vous pouvez ensuite l’utiliser pour évaluer ce qui vous attend.

Travaillez sur vos sauts

Comme il a été dit; le vélo de montagne est un sport incroyablement technique, et s’il y a une chose qui devient de plus en plus technique, alors il faut que ce soit les sauts. Dans cet esprit, il est important que vous appreniez cette technique si vous voulez être un cycliste très performant.

Trouvez un excellent environnement d’entraînement et découvrez cette compétence. Cependant, vous devez commencer petit. Essayez de sauter par-dessus ces petits obstacles, comme une table, et une fois que vous aurez acquis la technique appropriée, vous pourrez alors passer à des exercices plus grands.

Néanmoins, essayez d’apprendre cette compétence avec des amis. C’est à la fois pour votre sécurité et aussi pour vous encourager. 

Bonne posture

Enfin et surtout; Une bonne posture est également importante. C’est une chose qui est souvent méprisée, mais qui joue un rôle clé. Pour que votre vélo de montagne soit un succès, vous devez travailler sur votre dos. Il doit être renforcé et vous devez apprendre la bonne posture lorsque vous roulez sur votre vélo.

Cependant, pour que vous travailliez correctement, le vélo doit être de la bonne taille. Contrairement à ce que nous voyons sur les vélos traditionnels, les vélos de montagne exigent des positions de conduite totalement différentes. Si vous n’avez pas la bonne posture lorsque vous roulez, vous vous sentirez très fatigué. Cela pourrait également vous laisser souffrant de blessures au dos.

Erreurs courantes chez les débutants en VTT

Comme pour toute autre activité, les débutants commettent de nombreuses erreurs. Il est important que vous les évitiez si vous voulez améliorer votre jeu. Voici quelques-unes des erreurs les plus courantes et comment les éviter.

Éviter les occasions d’améliorer vos compétences

Le vélo de montagne est un domaine qui n’a pas été pleinement exploité et, comme toute autre activité sportive ou de loisir, il s’agit toujours d’un long apprentissage. Lorsque vous commencez, vous devez être prêt à acquérir de nouvelles compétences telles que faire des virages en VTT, apprendre à sauter en VTT ou même freiner. Vous rencontrerez de nouveaux terrains et vous devriez pouvoir améliorer vos compétences, en particulier celles avec lesquelles vous êtes en difficulté. En bref, travaillez sur un nouveau défi et essayez de trouver une nouvelle solution au problème. C’est aussi simple que ça.

Prends toi comme un pro

La vérité soit dite; Le VTT est l’une des activités sportives les plus techniques que vous puissiez pratiquer aujourd’hui. Donc, si vous ne voulez pas vous blesser et probablement causer de sérieux dommages à votre vélo, il est vraiment important que vous procédiez étape par étape. Tout d’abord, vous devez vous habituer à votre vélo. Par la suite, vous devez apprendre une compétence différente. Cela vous permettra de faire de plus longues randonnées.

Ne pas s’habiller correctement

Ce que tu portes en tant que VTTiste est primordial. il peut faire ou même casser à quel point le trajet peut être agréable. Cependant, ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que l’habillage du vélo de montagne peut varier en fonction de l’endroit, la durée de la randonnée et de l’heure de la journée.

Donc, avant de pouvoir prendre votre vélo et aller dans l’un des endroits les plus populaires de la ville, vous devrez peut-être d’abord vérifier le temps qu’il fait et le type de terrain que vous êtes susceptible de fréquenter. Par exemple, il serait judicieux d’investir dans des cuissards bien rembourrés et un casque de VTT bien construit pour votre sécurité.

Rester en selle

Comme tous les vélos traditionnels auxquels nous sommes tous habitués, les vélos de montagne sont équipés d’une selle. Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez l’utiliser en tout temps. Si vous regardez normalement ces activités de course professionnelles, vous remarquerez que la plupart des coureurs n’utilisent même pas la selle car c’est mieux ainsi. Ceci est le cas pour plusieurs raisons. Premièrement, vos jambes sont parmi les meilleurs amortisseurs naturels. Cela peut être vraiment utile en vélo de montagne. Vous serez protégé des chocs et des vibrations, surtout lorsque vous roulez sur un chemin cahoteux.

Pédalage incorrect

C’est peut-être l’une des parties les plus simples du vélo de montagne, mais c’est aussi l’une des parties de la conduite les plus mal faites. Un pédalage correct est nécessaire lorsque vous parcourez une section technique. Normalement, frapper des pédales peut être très dangereux lorsque vous chevauchez des racines, des cailloux ou même des souches d’arbres. Si vous souhaitez réduire le risque de blessures graves, vous devez passer à une vitesse supérieure car cela réduira votre cadence. Une autre chose sur laquelle vous devez travailler est le positionnement de vos pieds sur la pédale. Vous devez le placer de manière à ne pas vous fatiguer. La meilleure chose à faire est que dès que vous appuyez sur la pédale, vous pouvez facilement savoir si vous êtes à l’aise ou non.

Conclusion

À la fin, en ce qui concerne l’entraînement pour le vélo de montagne, il n’ya pas de magie derrière. Cela prend à la fois de la formation et du dévouement. Pour de meilleurs résultats, essayez de vous entraîner sans et avec vélo. De plus, vous devez prévoir quelques jours de repos pour permettre à vos muscles de récupérer. Néanmoins, vous devez augmenter votre endurance, engager vos muscles abdominaux et développer des muscles forts.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This error message is only visible to WordPress admins

Error: No connected account.

Please go to the Instagram Feed settings page to connect an account.