Sécurité au ski : 14 Conseils Pour Bien Profiter De Vos Vacances
Share:

Sécurité au ski : 14 Conseils Pour Bien Profiter De Vos Vacances

Vous avez économisé pour votre séjour dans une station de ski et vous êtes impatient d’y aller. Mais vous devriez être prêt, car un petit accident sur les pistes peut gâcher vos vacances en un clin d’œil. Vous pouvez éviter d’être traîné hors de la colline sur une luge des secouristes ou dans une hélicoptère en respectant quelques précautions de sécurité.

Ici, sur Evanela.com, je vous donnerai 14 conseils de sécurité pour profiter de vos prochaines vacances dans une station de ski.

Tout voyage de ski comporte un élément de risque. Après tout, descendre à grande vitesse est un danger. Mais si vous vous préparez à faire un voyage en toute sécurité et à prendre des décisions correctes sur les pistes, vous devriez rentrer à la maison enthousiasmé de vos vacances plutôt que d’être blessé et misérable.


PRÉPAREZ À L’AVANCE POUR DES VACANCES EN TOUTE SÉCURITÉ


  • SE REMETTRE EN FORME

Mettez-vous en forme pour vos vacances de ski. De cette façon, vous l’apprécierez davantage. Être en forme pour skier vous permet de skier plus longtemps au lieu de raccourcir le temps de la pente pour vous détendre dans le jacuzzi. Vous pouvez également enchaîner plusieurs jours sur les pistes sans avoir besoin de prendre un jour de repos pour récupérer.

La meilleure façon de se mettre en forme est de faire une combinaison d’exercices d’aérobie et de renforcement. Renseignez-vous auprès de votre gymnase local pour savoir si un cours de préparation au ski est offert. Les cours de préparation au ski ciblent généralement des exercices spécifiques visant à réussir le passage à la pente.

  • AVOIR UN CASQUE

Voir sur: Amazon.fr, .ca | Cdiscount

Le traumatisme crânien est l’une des pires blessures que peuvent subir un skieur ou un snowboardeur. Les blessures à la tête surviennent généralement à la suite d’une chute, lorsque la tête ou le cou s’enfonce violemment dans la neige, contre une personne ou un objet comme un arbre. Les casques de ski peuvent réduire la gravité d’une blessure à la tête.

Selon la National Ski Areas Association, des études ont montré que les casques peuvent réduire les blessures à la tête de 30 à 50%. Les casques peuvent également transformer ce qui pourrait être une blessure à la tête majeure avec de graves répercussions en un mal de tête mineur.

La Snell Memorial Foundation, Inc. teste la sécurité des casques. Bien qu’il existe différentes normes de sécurité pour les casques, les casques certifiés Snell répondent aux normes les plus strictes au monde.

Lorsque vous magasinez pour des casques de ski ou de snowboard répondant aux normes de sécurité les plus strictes, recherchez la certification Snell sur l’emballage.

Vous n’avez pas besoin de voyager avec un casque ou même d’acheter le vôtre. De nombreuses stations de ski louent des casques. Vérifiez à l’avance pour vous assurer que les casques de location sont disponibles.

  • OBTENIR UNE PROTECTION SOLAIRE

Le soleil et la neige peuvent vous faire sentir comme si vous étiez dans une poêle. Non seulement les skieurs sont exposés aux rayons UV, mais les rayons du soleil gagnent en intensité en se réfléchissant sur la neige. Avant de quitter la maison, vous devrez vous approvisionner en crème solaire. Le manque de protection de la peau peut contribuer à accélérer le vieillissement de la peau et les cancers.

Pour une protection maximale, couvrez tout votre corps avec des vêtements ou un écran solaire. L’écran solaire doit avoir un FPS d’au moins 30. De plus, la National Ski Areas Association des États-Unis recommande des écrans solaires à large spectre contenant de l’oxyde de zinc ou du dioxyde de titane.

Vous devrez appliquer de nouveau un écran solaire toutes les deux heures sur les pistes. Pour ce faire, achetez une petite bouteille à garder dans la poche de votre veste de ski. Vous aurez également besoin de protection solaire pour les lèvres.

Voir sur: Amazon.fr, .ca | Cdiscount

Le manque de protection des yeux peut laisser le rayonnement solaire endommager les yeux. Les cas graves entraînent la cécité des neiges. Avant de quitter la maison, vérifiez que vos masques de ski et vos lunettes de soleil sont bien protégées contre les rayons UV. Ils devraient être classés à 100% UV.

  • ÉTUDIER LA CARTE DU SENTIER

Avant de visiter un nouveau domaine skiable en vacances, étudiez le plan des pistes. Analysez-le. Notez mentalement les télésièges ou les pistes pour éviter ceux qui pourraient dépasser votre niveau de compétence. En outre, faites un plan pour savoir par où commencer vos explorations. Il est toujours plus sûr de commencer sur des pentes plus faciles puis des terrains plus difficiles.

N’oubliez pas que les symboles de piste sont spécifiques à chaque station de ski. Bien que les symboles de sentiers soient communs à toutes les stations, ils varient d’une station à l’autre. Par exemple, les pistes vertes indiquant des pistes plus faciles peuvent être plus escarpés dans une autre place.

En fait, dans certaines stations plus difficiles, les pistes vertes peuvent être comparables aux pistes bleues plus difficiles des plus petites stations. Lancez-vous sur des pistes plus faciles vous aidera à évaluer le calibre de la montagne.


SÉCURITÉ SUR LES PISTES


  • ALLEZ SELON VOTRE NIVEAU DE SKI

Un moyen sûr de gâcher vos vacances est de skier hors de contrôle ou d’aller sur des pistes bien au-dessus de votre niveau de ski. Nous aimons tous les défis. Mais sur les pistes de ski, assurez-vous de posséder les compétences requises pour aborder le niveau supérieur avant de plonger dans la pente.

Le ski sous contrôle peut encore être amusant. Il offre également la garantie de moins de risques de blessures musculaires, ligamentaires et osseuses.

Savoir quand arrêter de skier est tout aussi important. Soyez à l’écoute de votre corps et votre niveau d’énergie. Soyez sensible à l’épuisement qui peut aussi entraîner des blessures. Vous devez finir votre jour avant que vous serez fatigué.

  • NE SUIVEZ PAS D’AUTRES PERSONNES DANS DES ZONES INCONNUES

C’est toujours amusant de trouver des cachettes secrètes de poudre. Méfiez-vous de suivre les traces des locaux dans des zones inconnues. Les pistes peuvent traverser des terrains que les habitants connaissent bien, mais peuvent présenter des dangers pour vous: falaises, ravines de ruisseau ou tree-wells. La zone peut également avoir un point de sortie nécessaire pour éviter de vous faire piéger.

© adventuresnw.com

Si vous souhaitez explorer un terrain extrême inconnu, assurez-vous de posséder les compétences requises. Si vous n’êtes pas sûr de ce que contient la zone, consultez les secouristes en montagne. Dans de nombreuses stations, vous pouvez engager un guide pour vous guider sur le terrain.

  • ÉVITEZ L’EMBOUTEILLAGE

Vous groupez sur le centre d’un sentier ou d’une jonction invite aux collisions. Il en va de même dans la zone de déchargement des télésièges. Pour être en sécurité lors de l’arrêt, choisissez des endroits qui éviteront un accident.

Lorsque vous vous arrêtez, évitez de vous arrêter au milieu de pistes, de sentiers ou de jonctions. Essayez toujours d’être sur le côté.

Sur des pistes étroites, contrôlez suffisamment votre ski pour pouvoir attendre que le sentier s’élargisse pour vous s’écarter sur le côté. Ceci est particulièrement important lorsqu’un groupe de personnes skie ensemble. Quatre personnes dans un groupe peuvent couper l’accès sur une piste étroite.

  • SOYEZ CONSCIENT DES AUTRES SKIEURS AUTOUR DE VOUS

En skiant, nous nous concentrons tellement sur nous-mêmes: nos virages, la façon dont nous allons naviguer sur la route et ce qui se trouve devant nous. Nous faisons rarement attention à ce qui est autour ou derrière nous. Vous pouvez augmenter votre sécurité sur les pistes en prêtant attention aux skieurs et aux snowboarders autour de vous. Soyez à l’affût.

Apprenez à lire ceux qui skient devant vous. Recherchez un rythme particuliers dans leurs virages qui peuvent vous aider à identifier comment skier autour d’eux. Mais, rappelez-vous de toujours les écarter au cas où ils changeraient de cap.

Prenez l’habitude de regarder vers le haut. Lorsque vous vous arrêtez pour vous reposer, regardez vers le haut pour voir ce qui peut venir dans votre direction et restez à l’écart.

De même, avant de vous lancer dans plus de virages, regardez vers le haut pour savoir quand vous pouvez fusionner de manière sécurisée. Lorsque vous approchez des intersections de pistes et d’angles morts, ralentissez votre vitesse pour pouvoir évaluer les skieurs et faire des ajustements dans votre parcours.

  • RESTEZ HYDRATÉ

Souvent, lors de la pratique du ski, nous négligeons l’importance de l’hydratation. Après tout, nous skions sur des eaux gelées, avoir soif semble peu probable mais c’est le contraire.

Malheureusement, au moment où nous avons soif, nous souffrons déjà des effets de la déshydratation. En fait, trop de skieurs se fient à une gorgée d’eau à une fontaine pour faire disparaître les effets de la déshydratation.

Rester hydraté est important pour le ski. Il aide à retenir l’énergie, à soutenir la performance musculaire et à améliorer la fonction cellulaire.

Boire de l’eau aide à faire face à l’altitude, en particulier pour les skieurs allant à haute altitude où l’air est plus aride. Cela peut prévenir les maux de tête et autres effets néfastes de l’altitude.

Pour aider à l’hydratation sur les pentes, buvez fréquemment. Certains skieurs transportent des poches d’eau dans des sacs à dos d’une journée pour se réhydrater sur les télésièges. Vous pouvez également prendre des pauses fréquentes pour boire de l’eau, du thé chaud ou des boissons énergisantes.

Manger des fruits et de la soupe peut aussi aider à reconstituer le liquide perdu. N’oubliez pas que la caféine et l’alcool sont des déshydrateurs et ne doivent pas être utilisés comme substituts de l’eau.


CHOSES À ÉVITER


  • ZONES FERMÉES

Les zones fermées doivent éloigner les skieurs des dangers. Les secouristes de montagne ferme les pentes en cas de neige, d’avalanches, de rochers ou de falaises. Skier dans ces zones est risqué.

De plus, si quelque chose se passait, une équipe des secouristes de montagne devait alors entrer dans la zone dangereuse pour effectuer un sauvetage. Rester en dehors des zones fermées vous assure une journée sur les pistes plus sûre.

  • TREE WELLS (PUITS D’ARBRES)

© adventuresnw.com

La neige poudreuse attire les skieurs vers les arbres pour des virages doux et profonds. Mais dans certains endroits, ces arbres recèlent des dangers cachés pouvant être fatals. Les stations de ski avec des arbres à feuilles persistantes, telles que les pruches, les épinettes et les sapins, sont des endroits où les skieurs devraient être prudents.

La neige profonde crée un puits autour de la base de l’arbre, qui peut parfois être caché par les branches de l’arbre. Certains de ces puits peuvent avoir plus de 2 mètres de profondeur.

Ces puits sont remplis de neige qui peut piéger les skieurs qui y tombent. Cela peut sembler inoffensif, mais les skieurs tombent souvent à l’envers.

Alors pourquoi les puits d’arbres sont-ils dangereux? En raison de la neige poudreuse, les skieurs ne peuvent pas sortir. C’est parce que la neige se consolide autour d’eux, comme dans une avalanche.

Que pouvez-vous faire pour vous protéger de la chute dans ces puits ou de la suffocation lorsque vous êtes plongé dans la neige?Si vous envisagez de skier près des arbres, allez avec un copain. Skiez suffisamment près les uns des autres pour que vous puissiez voir si votre ami tombe dans un des puits et réagissez.

  • AVALANCHES

Les avalanches peuvent être mortelles. Pour atténuer les risques, la plupart des stations de ski bombardent ou bloquent les pentes sujettes aux avalanches dans les limites du domaine skiable. Cependant, cela ne va généralement pas au-delà de la frontière ou du hors-piste.

Ne skier sur une pente sujette aux avalanches que lorsque le danger est minime. Vous pouvez trouver le niveau de danger potentiel en consultant le rapport d’avalanche.

Skiez avec au moins un ami dans un terrain d’avalanche. Vous devez également emporter le matériel approprié (balise d’avalanchesonde et pelle) et savoir comment vous en servir. Le matériel ne peut pas être partagé si une personne est enterrée.

Si vous n’avez pas suivi un parcours d’avalanche ni du matériel, évitez tous les terrains sujettes aux avalanches. Si vous prévoyez de skier en dehors des limites, contactez les secouristes de ski pour vous tenir au courant des conditions d’avalanche ou obtenir des conseils sur les itinéraires.


RAPPELS DE SÉCURITÉ


  • CONSEILS DE SÉCURITÉ

Bien que nous avons déjà mentionné plusieurs conseils de ce genre, je pense qu’il est sage de rappeler les skieurs à ceux-ci:

  1. Restez toujours en contrôle et soyez capable d’arrêter ou d’éviter d’autres personnes ou objets.
  2. Les personnes devant vous ont la priorité. Il est de votre responsabilité de les éviter.
  3. Vous ne devez pas vous arrêter là où vous obstruez un sentier ou que vous n’êtes pas visible d’en haut.
  4. Lorsque vous commencez une descente ou que vous vous engagez dans un sentier, regardez vers le haut et cédez le passage aux autres.
  5. Utilisez toujours des dispositifs pour empêcher la perte du matériel.
  6. Observez tous les panneaux et avertissements affichés. Tenir à l’écart des sentiers et des zones fermés.
  7. Avant d’utiliser un télésiège, vous devez avoir les connaissances et la capacité nécessaires pour monter et descendre en toute sécurité.
  • SAVOIR QUAND FINIR VOTRE JOURNÉE

La plupart des secouristes de montagne s’entendent pour dire que les accidents se produisent à la fin de la journée de ski. Pourquoi? C’est alors que la fatigue s’installe. Ajoutez l’envie de skier pour une fois de plus et l’aventure se termine avec des LCA déchirées, des collisions ou même des blessures plus graves.

Pour éviter d’être traîné hors d’une piste sur une luge des secouristes, faites attention à votre force musculaire et à votre endurance. Mieux vaut mettre fin à votre journée pour aller avoir un jacuzzi que de finir à l’hôpital.

Prenez des décisions sûres pour que vos vacances au ski soient un succès.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please enter an Access Token on the Instagram Feed plugin Settings page.