SYSTEME DES 3 COUCHES - Comment rester au chaud quand il fait froid ? - Evanela

SYSTEME DES 3 COUCHES – Comment rester au chaud quand il fait froid ?

(Last Updated On: juin 2, 2018)

Faire de la randonnée ou simplement être à l’extérieur, vous expose aux choses qui ont ses avantages et ses inconvénients.

Apprendre à s’habiller pour les activités de plein air est une question d’essais et d’erreurs.

Dans mon cas, c’était beaucoup plus d’erreurs que d’essais.

Personne ne peut parler de vos besoins, c’est quelque chose que vous devez expérimenter. Car tout le monde ressent la chaleur et le froid différemment.

Pendant les différents activités d’extérieurs, votre plus gros problème n’est pas d’avoir froid, c’est d’avoir trop chaud et commencer à transpirer. Car une fois que vous arrêtez de bouger, vous pouvez avoir l’hypothermie en moins de cinq minutes par temps froid et venteux.

Pour cela, la meilleure façon de vous protéger est de s’habiller en trois couches.

Ce système des trois couches est une façon éprouvée de maximiser votre confort en plein air. La beauté de ce concept simple est qu’il vous permet de faire des ajustements rapides en fonction de votre niveau d’activité et des changements de temps.

Chaque couche a une fonction. La couche de base (au contact avec votre peau) gère l’humidité; la couche isolante vous protège du froid; la couche d’extérieure (couche de protection) vous protège du vent et de la pluie.

COUCHE DE BASE: GESTION DE L’HUMIDITÉ

Ceci est votre couche qui est en contacte avec la peau. Il aide à réguler la température de votre corps en évacuant la transpiration.

Garder votre peau au sec vous aide à maintenir une température corporelle fraîche en été et à éviter l’hypothermie en hiver. Si vous avez déjà porté un t-shirt en coton sous votre veste imperméable pendant votre randonnée, vous vous souvenez sans doute de vous sentir humide et moite, même si vous ne vous êtes pas mouillé par la pluie elle-même. Le coton est un tissu qui retient la transpiration et vous refroidit.

Pour le confort extérieur, votre couche de base doit être en laine mérinos (popularisée par des marques telles que SmartWool et Icebreaker ), en tissus synthétiques (polyesters tels que Polartec Power Dry® ou Patagonia Capilene® ) ou, pour des usages moins actifs, en soie. Plutôt que d’absorber l’humidité, ces tissus évacuent la transpiration sur la surface extérieure où elle peut s’évaporer. Le résultat: vous restez plus au sec même lorsque vous transpirez, et votre chemise sèche rapidement.

Exemples: Une couche de base peut être quelque chose de slips et de soutiens-gorge de sport aux ensembles de sous-vêtements longs (hauts et bas) aux collants et t-shirts.

COUCHE INTERMÉDIAIRE: ISOLATION

La couche isolante vous aide à retenir la chaleur de votre corps en emprisonnant l’air près de votre corps.

Les fibres naturelles comme la laine et le duvet d’oie sont d’excellents isolants. Les pulls et doudounes en laine mérinos offrent une chaleur douce et fiable et restent isolants même lorsqu’ils sont mouillés.

Pour les conditions très froides et sèches, le duvet d’oie est le meilleur. Il offre un rapport chaleur/poids imbattable et il est hautement compressible. L’inconvénient principal de ce type de tissu est qu’il doit être maintenu au sec pour maintenir sa capacité isolante. Une nouvelle innovation, un duvet d’oie résistant à l’eau, promet de changer cela.

Les tissus telles que le polyester Polartec® 100, 200 ou Thermal Pro et d’autres matières synthétiques comme le Thinsulate® apportent de la chaleur pour diverses conditions. Ils sont légers, respirants et isolants même lorsqu’ils sont mouillés. Ils sèchent également plus rapidement et ont un rapport chaleur/poids plus élevé que la laine. Leurs principaux inconvénients sont la perméabilité au vent et le volume (moins compressible que les autres tissus).

Comme les sous-vêtements thermiques, les polaires sont disponibles en 3 poids:

  • Léger pour l’activité aérobique ou les climats doux.
  • Poids moyen pour une activité ou des climats modérés.
  • Poids lourds pour les climats froids ou à faible activité.

Exemples: Pour les activités à haute énergie telles que le ski, le cyclisme ou la course à pied, choisissez un polaire léger (Polartec 100 ou Power Dry) pour éviter la surchauffe. Pour les conditions froides, essayez une polaire plus épaisse telle que Polartec 200 ou 300.

Les polaires tels que le polyester Polartec WindPro® ou Gore WindStopper® ajoutent une grande résistance au vent. Comment? ils sont sans membranes, la chose qui n’affecte pas la respirabilité.

COUCHE D’EXTÉRIEURE: PROTECTION CONTRE LE VENT ET L’HUMIDITÉ EXTÉRIEURE

La couche extérieure vous protège du vent, de la pluie ou de la neige. Les couches extérieures vont des vestes d’alpinisme coûteux aux vestes coupe-vent simples. La plupart permettent une protection au moins à la transpiration d’évacuer; Presque tous sont traités avec un Apprét Déperlant Durable (DWR) qui repousse la pluie légère et la neige et réduit le temps de séchage du tissu.

Une couche extérieure est une pièce importante par mauvais temps, car si le vent et la pluie sont pénétrés dans vos couches internes, vous commencez à avoir froid. De plus, sans ventilation adéquate, la transpiration ne s’évapore pas mais se condense à l’intérieur.

L’ajustement est une autre considération. Votre couche extérieure doit être suffisamment spacieuse pour s’adapter facilement aux autres couches et ne limiter pas vos mouvements.

Les couches d’extérieures peuvent être regroupées dans les catégories suivantes:

  • Couches imperméables/respirantes: Les choix les plus fonctionnels (et les plus chers), sont les meilleurs pour les conditions humides et froides et les activités alpines. Les couches utilisant des membranes telles que Gore-Tex offrent des performances supérieures; ceux qui utilisent des revêtements de tissu sont une alternative plus économique. Les couches d’extérieures sont classées comme des vêtements de pluie, qui mettent l’accent sur le poids et l’emballage, ou des vêtements d’alpinisme, qui sont plus résistants à l’abrasion et qui ont des caractéristiques supplémentaires.
  • Couches résistantes à l’eau/respirantes: Elles sont idéales pour les précipitations légères et les niveaux d’activité élevés. Moins coûteux que les couches imperméables/respirantes, elles sont généralement faites de tissus ripstop pour bloquer le vent et la pluie légère. 
  • SoftShell : La plupart sont dotées de tissus élastiques pour plus de confort lors des activités aérobiques.

Pour en savoir plus sur le Softshell, ces avantages et inconvénients, consultez cet article.

  • Couches imperméables/non respirantes: Ces couches économiques sont idéales pour les jours de pluie avec une activité légère (la pêche par exemple). Ils sont typiquement faits d’un nylon enduit de polyuréthane vigoureux qui est imperméable à l’eau et au vent.
  • Couches d’isolant: Certaines couches extérieures ont une couche d’isolant incorporée, telle que de la polaire, ce qui les rend pratiques pour les conditions froides et humides, mais pas aussi polyvalentes pour les températures fluctuantes.

Maintenant que vous savez comment rester au chaud quand il fait froid, vous allez surement avoir besoin de mon livre électronique « Votre Guide Pour Une Randonnée En Toute Sécurité » pour faire une randonnée sans te mettre en danger, et pour vous encourager, je vous offre une réduction de 15% sur  si vous entrez le code « evanela15 » dans la page de commande.

J’espère que cet article a clarifié la méthode d’habillement de trois couches. Si vous souhaitez recommander une marque de vêtements de randonnée que vous utilisez/recommandez, veuillez utiliser les commentaires.

Amusez vous AND … stay safe.

1 réflexion au sujet de « SYSTEME DES 3 COUCHES – Comment rester au chaud quand il fait froid ? »

Laisser un commentaire